Comment l’éducation au développement durable ne changera pas le monde

Le récit en 2010 de ma visite à Alec à la MJC Chilly Mazarin autour de sa conférence gesticulée, celle d’un pair 😉 ..Ok ça date un peu 😉 mais c’est déjà de l’histoire!

CG10x14 (2) (4).JPG
Une soirée, deux rencontres…

La première et je ne m’y attendais pas , c’est avec la MJC Chilly Mazarin et son équipe d’animation. Son projet, sa programmation et les choix ont été expliqués par son directeur, profondément animé par sa mission. C’est pour moi la surprise de la soirée!!! Un directeur de MJC qui n’est pas qu’un gestionnaire, qui ne réduit pas ses missions à la jeunesse et aux loisirs, mais qui affiche sa structure comme un outil d’éducation populaire, un outil de transformation sociale à la disposition de tous! Un sincère merci à toute votre équipe monsieur.

La seconde, c’est avec ce que l’on appelle une conférence gesticulée. Elle mélange savoirs chauds (tirés de sa propre expérience de vie) et savoirs froids (ces savoirs et connaissance écrites par des intellectuels, des chercheurs…), interprétée avec talent, humour et sur scène par Alec.

J’ai passé un très bon moment: partagé des rires avec la salle, découvert que j’ai été traversé par les même doutes qu’Alec… Cette démarche nous dépayse en nous emmenant dans l’univers de ce gesticulant mais également nous informe, nous apporte des connaissances et des analyses (les travaux d’Hervé Kempf et de Miguel Benasayag) utiles pour réfléchir au sens de nos engagements…

Après la conférence une discussion s’installe entre le public et Alec. Un jeune homme prend la parole “je ne connaissais ni Hervé Kempf, et ni Miguel Benasayag …, et bien merci car cette conférence gesticulée m’a donné envie de lire leur livres, d’en savoir plus…”

Merci à Lise de Starting Block a guidé le petit provincial que je suis dans la jungle du RER! (J’suis bien rentré 😉 et Julien Mast, directeur d’E-graine association d’éducation au développement durable…présent ce soir là…à très vite!

Alec, je te souhaite une longue gesticulation…de te présenter au plus grand nombre, accompagné de cet outil taillé pour toi, et en espérant que tu entreprendras aussi, en dehors des cercles militants…

Conférences Gesticulées?

Voici la définition de Franck Lepage inventeur du concept de “conférence gesticulée”et membre de la SCOP le Pavé:

“On pourrait définir la conférence gesticulée comme la rencontre entre des savoirs chauds – savoirs « illégitimes », savoirs populaires, savoirs politiques, savoirs de l’expérience… donc des savoirs utiles pour de l’action collective – et des savoirs froids – l’université, les intellectuels publient d’excellentes analyses politiques, sociologiques, sur tous les sujets dont nous avons besoin… sur la culture du capitalisme, sur le social, sur l’insertion, sur l’école, sur la Ville… L’idée de la conférence gesticulée est donc celle d’une transmission, qui n’est jamais autorisée, jamais organisée : la transmission de l’expérience collective (c’est-à-dire politique) que nous emmagasinons au fil de notre expérience.”

Celle d’Alec parle de résistance au capitalisme, de militantisme, et d’éducation au développement.

Il l’avoue, elle pourrait s’intituler :
“J’ai cherché la Voie, j’ai rencontré des Guides spirituels, j’ai essayé d’être Prophète, je suis devenu Imposteur. De la Jamaïque au Pérou en passant par la Bretagne puis l’île de France, une histoire personnelle de schizophrénie militante ou comment l’éducation au développement durable ne changera pas le monde”.

 

Jérôme Martin-2010

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *