Comment sensibiliser de manière interactive et participative sur le thème des migrations

Je me suis rendu à Vendôme, à l’invitation de Centraider pour animer un atelier dédié à la découverte et l’expérimentation de supports pédagogiques. Un module complémentaire d’une formation animée par le Grdr. Je pose ici les ressources, trucs et ficelles d’animation abordées avec les participants.

Déconstruire les idées reçues et autres amalgames est tout autant un des “fondamentaux” en éducation à solidarité et à la citoyenneté internationale, qu’un défi permanent. Cet atelier réunissant des acteurs et associations de solidarité internationale de la région s’est consacré à l’expérimentation, l’analyse critique et la mise en perspective de différentes méthodes et techniques d’animation interactives sur la thématique des migrations. J’y ai partagé jeux de mise en situation, photo-langage, autres outils “maisons” ou inspirants….

Partir du vécu des participants autour du partage et de la mutualisation d’initiatives de sensibilisation et de mobilisation réussites…

 

centraider-formation-migration-et-approche-pedagogique

Nous avons débuté par un temps de réflexion collective dédié à la mutualisation d’initiatives réussites rencontrées, parfois organisées, par les participants. Un temps pour révéler ce “déjà là” réuni entre participants, tenter de catégoriser des démarches et outils, enfin puiser dans sa propre expérience comme source d’inspiration.

Jeu des Citrons, dépasser les amalgames et autres logiques de généralisation en décodant ses mécanismes.

 

centraider-formation-jeu-des-citron

Le jeu des citrons a été inventé par l’Association MEDIAPTE de Poitiers (Education au médias et à l’image)

 

Avec presque rien on peut apprendre sur presque tout! Et pourquoi pas avec des citrons. J’utilise régulièrement le jeu des citrons que je “tords” et adapte en fonction de mes intentions. Le blog de Limoune, [un citron – qui en a marre qu’on le prenne pour un “citron”- et qui aspire à déconstruire les préjugés sur les “ananas”, les “bananes”, les “poires”, les “marrons”, les “melons” et les “citrons”] sur Mondoblog en parle très très bien…

“[…] c’est en agissant avec l’autre qu’on apprend à le connaître et qu’on commence à le comprendre […] Limoune

C’est ce que propose d’expérimenter très concrètement le jeu-des-citrons [téléchargeable en pdf]. Tout comme cette expérience inspirée de travaux de psychosociologie et  mise en image par Amnesty international.

“Il y a vingt ans, le psychologue américain Arthur Aron démontrait qu’un rapprochement s’opérait entre deux inconnus s’ils se regardaient quatre minutes dans les yeux. Partant de là, Amnesty International a réalisé un film d’expérimentation pour rappeler, particulièrement en ces temps qui semblent dominés par les conflits et la division, que voir le monde à travers les yeux d’une autre personne est toujours bénéfique. Ce film #LookBeyondBorders, produit à Berlin, part d’une rencontre symbolique d’Européens avec des réfugiés pour devenir une métaphore universelle […]

Mémoire, migrations et identité locale…toute une histoire!

On continue avec un photo langage. La consigne est simple: où cette photo a t-elle été prise?

Un indice…“Pense à celui qui a planté l’arbre dont tu manges les fruits”

photolangage_camargue_indochine_20140924142939_20140924155346

Cette photo a été prise en… Camargue. Oui. C’est une histoire aussi incroyable que méconnue. “L’or blanc” a été relancé en Camargue pendant la Seconde Guerre Mondiale par des travailleurs indochinois recrutés de force[…] Un travail de mémoire a été entamé récemment, un effort tardif, nécessaire mais peut-être pas suffisant sur l’origine du riz en Camargue et la reconnaissance du rôle des immigrés notamment vietnamien qui par leur savoir faire ont su relancer et développer cette culture dans un environnement nouveau…contribuant ainsi au développement économique d’une région et à l’enrichissement de son patrimoine…
Une part de notre histoire révélée par l’enquête de Pierre Daum dans son livre “Immigrés de force”. Ici et pour en savoir plus une interview de Pierre Daum

Des chiffres et des faits pour déconstruire les idées reçues sur la migration

“Il est plus facile désintégrer un atome qu’un préjugé” Albert Einstein

…et pourtant le défi  a été relevé avec beaucoup de pertinence par France Télévisions et le FORIM. Sous forme d’écriture vidéo et didactique pour l’un et d’une campagne pour l’autre!

[…] On y apprend qu’en 2015, 240 millions de personnes ont migré pour des raisons économiques, politiques ou de survie, dans le monde. Ce qui ne représente que 3% de la population mondiale et qui n’a rien de nouveau. Le nombre était plus élevé (5%) avant la première guerre mondiale. Les images rappellent aussi que les migrations n’ont pas de nationalité. Tout au long du XIXe siècle, 50 millions d’Européens ont fui vers les Amériques […] lire la suite par ici

La voix des migrantes/migrants et des diasporas, une campagne européenne qui s’attaque à 10 idées reçues sur Migrations et Développement

Pour le FORIM […] Le débat sur « Migrations et Développement » semble, lui-même, empreint de préjugés et simplifications souvent partagés et véhiculés par les décideurs politiques, les organisations de la société civile et le grand public. Ces idées reçues peuvent parfois être si ancrées qu’elles finissent par justifier certaines politiques. Dans le contexte actuel de crispation politique et sociale autour des questions liées aux migrations, en raison d’une méconnaissance manifeste du lien entre migrations et développement, cette publication vise à apporter aux acteurs/trices de terrain, aux niveaux européen, national et local, des outils et éléments de réponse leur permettant de déconstruire ces préjugés et d’animer le débat public et citoyen. […]

forim-migrations-et-developpement

Cet outil de sensibilisation a été développé par le FORIM et ICMC Europe, en partenariat avec le groupe de travail M&D de CONCORD, dans le cadre du projet de l’Alliance de la Société Civile, à l’occasion de l’Année Européenne de Développement.

 

Le résultats c’est 10 idées reçues/10 mythes déconstruits de façon argumentée sous forme de fiches téléchargeables sur le site du FORIM et ici. Très bien faites et synthétiques, ces fiches reprennent une somme d’idées reçues pour mieux les retourner! De précieux matériaux à adapter sous forme d’outils interactifs et ludiques. Un exemple ci dessous sous forme de mûr géant que j’ai réalisé lors du Salon International de l’Agriculture, mais pourquoi pas imaginer d’autres déclinaisons…J’y réfléchis actuellement avec l’équipe du CRID en charge de la Semaine de la Solidarité Internationale.

cirad-afd-salon-internationale-de-lagriculture-jerome-martin

Un jeu géant de construction dont l’objectif est de bâtir un mur en retrouvant les idées justes. Cependant sur chacun des cubes, il y a deux phrases : l’une est une idée reçue et fausse, l’autre une information juste et vérifiée !

 

Voici un panel d’outil et de démarche qui j’espère vous sera utiles dans la réalisation de vos actions de sensibilisation sur le thème des migrations! Adressez-moi vos ressources et récits d’initiatives. Je serai heureux d’en faire échos sur ce blog!

Jérôme Martin

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *