Du Biaffrogalistan au Darfimbabwour: plus une cause est lointaine, moins elle me touche

ou alors pas longtemps…

Comment faire des injustices des uns, l’affaire de tous?

Lutter contre la banalisation de la misère et inverser le climat d’indifférence collective envers les drames qui se déroulent à l’autre bout du monde sont des exercices difficiles. Pourtant ils génèrent ici et là des chaînes de solidarité inédites plus ou moins réussies, entre travailleurs humanitaires, agences de communication, sportifs, journalistes, bénévoles anonymes, humoristes…Le maître mot: tenter de concerner et amener à agir vite mais pas toujours durablement.

Le collectif “Et Bim” et Ambroise Carminati signent un bon film et librement inspiré (voir pompé, à vous de juger) de “Désamorçage” de Marcel Gotlieb dit Gotlib. Même thématique : le traitement médiatique des crises humanitaires mais à l’heure d’aujourd’hui. Leur objectif affiché: faire réfléchir.

En 2016, on y retrouve l’éternel BHL, mais également un You Tubeur, le Grand Journal, les chroniqueurs de Touche pas à mon poste…

La banalisation médiatique des crises humanitaires ne date pas d’hier. Sa dénonciation, non plus.

Il y plus de quarante ans Marcel Gotlieb faisait une féroce satire du traitement médiatique des crises humanitaires autour de ce qu’il a appelé le  “drame du Biaffrogalistan”…directement inspiré de la crise du Biafra.

Ci dessous quelques vignettes de “Désamorçage” dans la Rubrique-à-brac tome 4 du magazine de BD Pilote en janvier 1973.

Gotlib et le drame du Biaffrogalistan

Gotlib-Désarmorçage-1973

Il y dénonce les ressorts et les protagonistes qui exploitent le filon émotionnel d’une crise humanitaire menant au bout de quelques semaines à l’indifférence générale jusqu’à la prochaine catastrophe.

En 1973 on y trouve déjà l’intellectuel “engagé”, courant les plateaux médias…

gotlibenvrac_03_journaliste

Gotlib-Désarmorçage 1973-L’intellectuel invité par les journalistes à présenter ses arguments  d’autorité cad j’y suis aller-j’ai vu-j’en reviens avec un livre.

 

Les artistes pop s’engagent aussi…

gotlib-biaffrogalistand-1973

Gotlib-Désarmorçage- 1973-L’industrie musicale s’empare de la cause…

La suite de la satire de Marcel Gotlieb sur le traitement médiatique d’une crise humanitaire sur l’excellent article de ce blog consacré à la bande dessinée:“les lectures de Raymond”.

En conclusion, et ce n’est pas moi mais les élèves de monsieur Levacher, professeur d’histoire des arts du collège Victor Hugo de Aulnay Sous Bois en 2012 qui l’analysent ci après. Bravo monsieur au passage!

“Gotlib stigmatise le discours médiatique qui privilégie l’hypertrophie émotionnelle de l’instant au détriment de la réflexion. La compassion véritable nécessite du recul, ce qui contraste avec la philosophie du « buz », impliquant un oubli régulier : « on passe à autre chose ». L’humour noir met cela en perspective, Gotlib faisant même preuve d’autodérision dans cette double planche bien moins potache que la plupart de celles de la Rubrique à Brac.”

Le traitement médiatique des crises humanitaires et de ses réponses est une source inépuisable de satires, un terrain constant d’exercice et d’épanouissement de la critique. Mais quelle place à la créativité et à l’éthique? Quelle rôle stratégique les ONG et les acteurs de l’éducation au développement et à la solidarité internationale doivent-ils jouer dans la construction de traitements médiatiques plus durables et réflexifs? Les médias ne peuvent-ils pas être des alliés dans la lutte contre l’indifférence et la construction de nouvelles solidarités?

Je vous invite à partager vos analyses critiques mais également des exemples réussis de traitements médiatiques, car on peut aussi construire sur du positif!

D’autres liens:

Collectes: les stéréotypes ne font-ils plus recettes

Se former avec l’EMI à la communication éthique : Moins promouvoir que faire s’exprimer. Philippe Merlant est un des Co-responsable de la filière Communication éthique de l’EMI.

Communication Sans Frontieres est une association qui a pour objectif de promouvoir des pratiques ethiques au sein de la communication solidaire.

Le talk de Elodie Vialle at TEDxGEM: Journalisme humanitaire, au delà des clichés.

Jérôme Martin

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *