“#Not in my name” une campagne citoyenne contre l’Etat Islamique…

…et les pièges des amalgames. Très commentée, cette campagne photographique initiée par Active Change Foundation , mobilise des citoyens musulmans britanniques pour combattre l’idée que l’auto nommé “Etat Islamique” représenterait leur religion.

notinmyname.jpg

Crédit Photo: Active Change Foundation

 

Rue 89 parle d’une folie et dénonce la mécanique qui pousse une communauté religieuse à se désolidariser d’acte barbares […]“les musulmans seraient, par défaut, solidaires des actes des terroristes. Elle présuppose que tout musulman est relié au terrorisme islamiste et qu’il doit publiquement couper ce lien. Elle présuppose une suspicion a priori. Une suspicion qui est parfois explicite mais qui est le plus souvent sourde, voire intériorisée par les musulmans eux-mêmes.” Suite de l’article Ici

Chercher à prévenir l’amalgame ne le crée t-il pas? Dans l’article de Rue89, c’est comme si cette initiative de citoyens musulmans était prise en tenaille: si les musulmans se taisent c’est qu’ils consentent, s’ils se positionnent c’est qu’on leur a demandé… Un peu comme décrit par Luc Boltanski avec “la critique prise en tenaille”

 

 

Cela me rappelle une autre  initiative positive comparable en 2012 en pleine tension entre l’Iran, les Etats Unis et la communauté internationale: “A message by the people to the people…”

 

 

Enfin, rappeler que la luttes contre les amalgames et les généralités sont l’un des fondamentaux en éducation au développement et à la solidarité internationale…et que c’est un exercice exigeant car personne peut prétendre s’en prévenir…

Jérôme Martin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *