La création “d’explicatives” pédagogiques et décalées en ECSI

Le WEF (Week end de formation et d’échanges) a facilité l’expérimentation d’un nouveau format créatif dédié aux thématiques et outils en ECS…baptisé pour l’occasion OAVNI…Objet Audio et Visuel Non identifié.

Le challenge consistait à réaliser, en équipe et durant 36 heures, de courtes vidéos en  sur les thèmes et pratiques d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale. Un format de création inspiré des Kino Session.

Voici la “courte explicative” réalisée durant le WEF

Objet Audio et Visuel Non Identifié – Sans titre (hé oui on a pas eu le temps!) from Jérôme Martin on Vimeo.

Dans la continuité des “Résidences éducatives”, ce “labo ponctuel de création” n’est pas une formation mais une expérience formatrice. Dans ce format, le processus vaut autant valeur que la qualité du résultat.

Il consiste à mobiliser des personnes qui ne se connaissent pas, aux compétences complémentaires autour d’une exercice d’écriture collective et de réalisation audio et visuelle, durant un temps déterminé.

IMG_5171.JPG

Samedi 14h-L’équipe qui a fait connaissance la veille, accueille Ranwa Stephan

 

Voici quelques repères méthodologiques (non exhaustifs)

  • L’intention est de privilégier l’échange, le débat d’idée et l’écriture collective d’un scénario original sur une thématique ou une pratique d’ECS. Pour cela il faut assurer dans chaque équipe la mise à disposition du matériel et des compétences nécessaires à leur maîtrise, de la captation au montage.
  • Caméra, appareils photos, micro enregistreur, micro cravate, ordinateurs, logiciel de montage…etc. On peut aussi utiliser des smart phone qui offrent des fonctionnalités équivalentes mais de qualité plus faible.
  • L’accès à des connexions internet en simultané.
  • Une personne (par équipe) qui a une forte maîtrise de l’activité de montage.
  • Mobiliser l’équipe sur le choix d’une thématique ou d’une pratique associée à un format de narration (ici inspiré de Bref!)
  • Débattre et définir l’intention du film.
IMG_5213.JPG

Samedi matin-Les traces des débats sur les impact et la face cachée de notre assiette

  • Brainstormer sur des idées de pitch, de personnages, de scènes, quelle première et dernière image? Prendre un maximum de notes…
  • Un temps d’accélération de projet. Voir la méthodologie de l’accélérateur de projet en détail Ici. Nous l’avons adaptée à notre contexte et besoins. L’équipe expose leur idée d’histoire à une ou des personnes extérieures qui tenteront d’accélérer ou débloquer le projet sur un temps déterminé. Ranwa Stephan réalisatrice et monteuse professionnelle a accepté de jouer le rôle “d’accélératrice”.
IMG_5174.JPG

Samedi Ranwa Stephan accélère l’étape d’écriture

 

  • Ecrire en détail toute l’histoire (1 page A4 d’écriture équivaut à peu près à une minute à l’écran)
  • Planifier les activités et matériaux nécessaires pour la réalisation! Puis go, gO GO!!!

IMG_5198.JPG

Dimanche matin-Sébastien Saugues, Dorian et Julia en plein tournage de la scène du hoquet de l’explicative…

A la fin de l’explicative un clin d’oeil au dispositif de participation appelé porteur de parole et au crieur du WEF! La question “à quoi tu penses quand tu manges?” a permis d’enrichir l’écriture du texte avec les réponses de quelques participants du WEF.

Je me tiens à votre disposition, si à votre tour vous souhaitez organiser ce type d’expérience!

Jérôme Martin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *